Naked heat |revue & makeup

Hello à tous,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé une bonne semaine !

Aujourd’hui on va parler beauté, maquillage, couleurs automnales… Eh oui, j’ai décidé de vous parler de la Naked Heat. De nombreuses revues existe depuis sa sortie, je ne trouve donc pas utile d’étayer toute la palette. Je vais vous la faire courte et la présenter au travers d’un tutoriel.

La Naked Heat c’est quoi ?

Pour ceux qui ne seraient pas au courant (même si c’est un peu compliqué de ne pas l’être ahah), la Naked Heat est la nouvelle palette d’Urban Decay sortie en août dernier. On peut littéralement dire qu’elle a fait fureur et il y a de quoi. En effet, c’est vraiment une très belle palette et les teintes se fondent parfaitement avec la saison (même si elle convient toute l’année).

Qu’a-t-elle de plus par rapport à une autre palette ? 

Tout d’abord au niveau des teintes. Je n’ai pas encore vu une palette qui y ressemblait et aux teintes aussi orangers. J’aime beaucoup les différentes couleurs que l’on peut y trouver, du beige/nude au bordeaux en passant par l’oranger mat ou encore irisé.

Concernant la pigmentation il n’y a rien à dire. Les fards sont très pigmentés sans être trop poudreux. De plus, l’estompage se fait assez facilement.

Enfin, la palette est présentée dans une boite en carton trop canon et son packaging est fait en plastique assez épais. Elle est assez pratique que ce soit pour transporter ou pour la prise en main. Elle dispose également d’un miroir et d’un pinceau comme la plupart des Naked.

Le rapport qualité/ prix ? 

La palette s’élève à 49,95€ et personnellement je trouve que le prix est plus au moins correct. Correct dans le sens qu’elle est au prix du marché et des Naked précédentes donc aucune surprise de la part d’Urban Decay, puis la qualité est au rendez-vous.

Mon avis ? 

En bref : je suis conquise. Vraiment. Couleurs, pigmentation, packaging, j’aime tout. Ayant l’habitude de me maquiller avec des teintes assez chaudes comme le beige, le marron et le bordeaux, c’est un peu la palette parfaite pour moi. De plus, je trouve qu’elle s’accorde à tous le monde que ce soit aux yeux bleus, verts, marrons…

J’espère que vous serez conquise et que mon avis aura pu aider. Je vous laisse avec un petit tutoriel assez simple que j’ai réalisé. N’hésitez pas à le reproduire !

DSC00262

 

1ère étape : j’applique le fard « Chased » qui est un beige clair sur toute la paupière mobile et le fard « Ounce », un beige irisé en coin interne afin d’illuminer et d’agrandir le regard.

2ème étape : j’applique «Low Blow» en creux de paupières afin de donner de la profondeur au regard.

DSC00418DSC00422

3ème étape : j’applique « He devil » en coin externe et creux de paupière. J’estompe en venant fondre les deux fard précédents entre eux.

4ème étape : j’applique « He devil » en ras de cil inférieur externe à l’aide d’un pinceau biseauté.

DSC00426DSC00424

5ème étape : j’applique le fard irisé « Dirty talk » sur la paupière mobile et le ras de cil inférieur afin d’apporter un côté pétillant au regard

6ème étape : je termine en appliquant mon mascara. J’applique le « Better than sex » de Too Faced sur mes cils du haut et le Millions de cils « Fatale » de l’Oréal sur mes cils du bas.

DSC00432DSC00434

J’espère que ce petit tuto vous aura plu !

N’hésitez pas à commenter et partager l’article et à me rejoindre sur mes réseaux sociaux ! 🙂

Camille 

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s